Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Benjamin Ball

Le blog de Benjamin Ball

"ce qui m'effraie ce n'est pas l'oppression des méchants c'est l'indifférence des bons"MLK Pour me contacter : 06 49 98 57 53 benjamin@wesign.it

Grève de la faim tournante Une personne arrête deux personnes prennent le relais


Grève de la faim tournante
Une personne arrête deux personnes prennent le relais


Le mardi 11 avril 2006 une action de grève de la faim tournante est entamée contre la logique de précarisation et de paupérisation menée par le gouvernement. Le principe est simple et original. Chaque personne qui le souhaite décide en signe de protestation de cesser de manger pendant une période indéfinie si ce n'est par les limites de chacun. Il est possible de rejoindre et de quitter l'action à n'importe quel moment.
Ainsi il y a toujours et il y aura toujours tant que le gouvernent n'aura pas satisfait nos revendications, de plus en plus de monde à suivre cette action.

Nos revendications sont les suivantes :
Nous pouvons et nous devons faire plier de nouveau le gouvernement afin d'obtenir au moins :

- l'amnistie des personnes condamnée injustement lors des émeutes de novembre et des mouvements sociaux
- l'abrogation de loi dite sur " l'égalité des chances"
- l'abrogation du CNE (Contrat Nouvelle Embauche), ainsi que la suppression du RMA (Revenu minimum d'Activité) 
- le réengagement financier de l'Etat dans les services publics
- le retrait de la loi FILLON et du pacte sur la recherche
- une négociation sur l'ensemble des revendications venant des différentes composantes de la population touchées par la logique de précarisation et de paupérisation du gouvernement ( intermittents du spectacles, assistants d'éducations, etc.)

Lundi premier 2006 après 20 jours sans manger et avoir perdu 12 kilos Benjamin BALL jeune chômeur caennais (Calvados) de 21 ans décide de se réalimenter progressivement. 
Deux autres personnes ont déjà pris le relais : il s'agit de Camille étudiante de 21 ans et de Christophe étudiant de 29 ans. 

Nous lançons un appel national à suivre cette action, afin d'être en mesure d'instaurer un rapport de force contre la politique menée par le gouvernent, le président de la République et la majorité parlementaire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article